Carnet de bord – octobre 2020

14/10. Hé ben voilà, c’est fait, je suis cas contact en attente du test et des résultats grrrrr. En attendant les 1PUSI sont aux Salines d’Arc et Senans aujourd’hui, sans moi, c’est comme ça. C’est quoi une ville utopique ? Pour le projet de chef d’œuvre « ville et patrimoine ».

13/10. La classe se dote d’une charte de cadre commun, élue et affichée. Les 1PUSI prennent des engagements en vie de classe, maintenant et demain.

Les TBMAHO se frottent à la questions de corpus, autour du voyage, recherchent des découvertes, des émotions, s’essaient à reformuler avec leurs mots etc..

les 1BMAHO réalisent des « flash cards » comme bilan de lecture de l’itinéraire de leurs personnages.

Puis, un temps de création (avant les vacances) pour customiser des masques à l’aide de citations !

Avec les 1CAPbij, correction de l’étude de la langue, puis exercice d’écriture d’un portrait réel ou imaginaire. Première ébauche à retravailler pour le projet de selfie vidéo en co-intervention.

J’ai terminé ma mission, pause lecture !

12/10. Suite de notre beau projet ville et patrimoine. Nous recevons un urbaniste et un artiste sonore pour une visite atypique VOIR et ENTENDRE la ville de Morteau. Les élèves devront choisir et réhabiter certains lieux dans une optique de développement durable.

Écouter la ville en déambulant les yeux bandés.
En rouge, les zones inondables.
Les élèves s’essayent à la prise de son.

Pour les 1PUSI, présentation orale des personnages en équipe. Puis, exercice de classe renversée en créant un questionnaire autour du réalisme et du romantisme.

09/10. Les 1CAPbij travaillent sur l’héritage révolutionnaire en équipe et écrivent sur les tables grâce aux feutres Woody ! Motivation et bien-être, ils restent même à la récré ! #JMB

On ne dirait pas, mais c’est la récré !
On ne dirait pas, mais c’est la récré !
On ne dirait pas, mais c’est la récré !

Les 1PUSI présentent leurs personnages à l’oral.

08/10. Les 1BMAHO planchent sur les métropoles.

06/10. En AP, j’anime avec les 1PUSI un world café pour mettre en place un cadre commun. Presque toute l’équipe pédagogique est présente, une jolie victoire ! Nous formons donc des équipes de profs et d’élèves, pour aller de concert.

Avec les 1CAPbij, c’est d’abord correction du point de langue autour des préfixes, radicaux, suffixes, et travail d’écriture avec une 1e ébauches des scénarios pour le selfie vidéo.

Les 1BMAHO aussi se mettent à l’étude de la langue autour des expansions du nom. Leçon et exercices, on se motive !

Les TBMAHO : écriture autour de l’identité, travail à réexploiter pour leurs books de création.

05/10. Co-intervention avec les 1CAPbij, nous progressons (malgré les problèmes de logistique) : pendant que certains détourent leurs profils en atelier, d’autres réalisent des posters pour trouver les types de portrait. Puis, c’est « course aux portraits » au CDI. A leur tour de trouver en équipe un autoportrait et de l’analyser.

Les 1PUSI avancent sur l’étude de l’itinéraire du personnage qu’ils ont tiré au sort, pour présenter leur travail à l’oral la prochaine fois. En géographie, ils se frottent à l’atelier du géographe et commencent à réaliser un croquis des usages de l’aire urbaine de Morteau.

Ils terminent la journée en co-intervention, avec une visite historique d’une heure de la ville de Morteau, pour poursuivre notre projet « ville et patrimoine ». (mis en place pour le chef d’œuvre).

02/11. Les 1CAPbij éprouvent un atelier d’historien en réalisant une frise chronologique des régimes politiques en France depuis 1789.

Travail d’écriture pour les TBMAHO pour s’entraîner aux compétences requises aux examens et réinvestir méthode et leçon.

Les 1PUSI poursuivent leur analyse de l’itinéraire d’un personnage clé du romantisme ou du réalisme, réalisent un poster et préparent leurs passages à l’oral.

01/10. Début de la séquence autour de la recomposition du territoire urbain en France avec les 1BMAHO. Ils débutent par une comparaison de Morteau hier et aujourd’hui (grâce à https://remonterletemps.ign.fr/) pour définir métropolisation et périurbanisation, puis, ils éprouvent un atelier de géographe en réalisant un croquis des différentes manières d’occuper l’espace mortuacien : habiter, se déplacer, travailler.

Le 2e groupe des 1CAPbij quant à eux sont les derniers à s’exercer à mémoriser, apprendre à apprendre et à s’initier au sketchnoting pour aider à la compréhension d’un texte.

Laisser un commentaire.